Identifier, initier et accompagner les processus d’innovation socio-spatiale

Les territoires de marge : un contexte favorable aux initiatives de transitions

Du fait même qu’ils échappent aux codes et aux contraintes impliqués par les flux au sein des métropoles, les marges s’avèrent également propices à l’accueil d’individus et de groupes souhaitant expérimenter de nouvelles manières de travailler et de nouvelles manières d’habiter le territoire, plus en prise avec l’environnement immédiat et plus tributaires des solidarités locales. L’hypothèse que nous formulons est que les acteurs locaux sont en capacité de favoriser des dynamiques de régénération territoriale en prenant appui sur deux facteurs :

  • la présence d’un certain nombre d’initiatives innovantes au niveau technique comme au niveau des modèles socio-économiques qu’elles proposent, mobilisant des ressources matérielles ou immatérielles du territoire dont l’intérêt est ignoré ou carrément nié par les acteurs engagés dans les rouages classiques de l’économie
  • le souci des pouvoirs publics de corriger les inégalités générées par ces processus en maintenant une armature d’activités et des services sur l’ensemble du territoire

Le format des diagnostics territoriaux qui sont régulièrement réalisés sur ces territoires n’est pas neutre, ils renvoient implicitement à une conception du développement territorial fondé sur la production de valeur monétaire (la croissance économique) par le biais de projets visant à favoriser l’attractivité du territoire pour des entreprises employant des jeunes actifs. Or, les dynamiques de mobilisation des ressources locales que nous y observons échappent souvent à cette grille d’observation normative, car elles s’appuient sur un ensemble de facteurs imbriqués qui ont trait aux cultures de l’habiter, à la qualité environnementale et au rôle moteur que les individus et les groupes aspirent à jouer dans une transition territoriale, qui serait écologique et sociale à la fois.
De ce point de vue là, le travail d’observation et d’expérimentation de MARGINOV constitue une contribution à la décision politique à l’échelle de la Région Nouvelle-Aquitaine et de ses territoires.

Les travaux s’inscrivant spécifiquement dans le cadre d’un enseignement à l’ENSAP Bordeaux sont signalés par l’icône 🎓.

 

Atelier écopastoralisme à Cussac-Fort-Médoc le 15 mai 2019

Une démarche d’accompagnement des processus d’innovation articulant recherche, pédagogie et action

démarche de recherche-action du programme Marginov
La démarche générale de recherche-pédagogie-action
Schéma T. Maillard
Comprendre le système territorial
Inscrire les démarches de recherche-action dans le système territorial
Schéma B. Davasse

00 Historiciser les processus d’innovation socio-spatiale :

Les innovations socio-spatiales, si elles sont particulièrement médiatisées aujourd’hui, ne sont pas nouvelles. Les processus que nous identifions ou accompagnons ont leurs propre histoire et trouvent parfois leurs origines dans des démarches engagées il y a plusieurs décennies. Comprendre l’inscription dans le temps de ces démarche permet de mieux cerner les potentialités des territoires de marge. Par ailleurs, si les questions de transition ont émergé depuis une dizaines d’années, elles réactualisent et viennent apporter un nouveau sens à des démarches innovantes en matières de construction ou d’aménagement déjà anciennes.

Rochefort – Prendre le temps de faire ville

ous-préfecture de Charente-Maritime, Rochefort compte 23.500 habitants. Elle fut
jusqu’à la Première Guerre la ville la plus peuplée du département, devançant la préfecture
La Rochelle. Créée en 1665 sur la volonté de Louis XIV afin d’installer un arsenal et un
port de guerre sur la côte atlantique à l’écart de La Rochelle, la rebelle, Colbert du Terron1
choisit un emplacement en retrait du littoral où la Charente coule lentement au milieu des
marais.

lire plus

La Flotte (île de Ré) – Le maire, l’architecte et les habitants

Depuis 1977 et jusqu’à une date très récente la petite ville de La Flotte sur l’île de Ré a
bénéficié d’une politique d’extension exemplaire de ce qu’il est possible de faire en matière
de greffes urbaines sur le long temps. Si la situation insulaire et le statut patrimonial reconnu
du site a contribué à l’attention particulière portée aux paysages bâtis et naturels de l’île, le
projet politique et la méthode pour le mettre en œuvre n’en sont pas moins porteurs d’ensei-
gnements pour d’autres contextes

lire plus

01 Co-construire des connaissances situées et les diffuser :

Le programme MARGINOV a permis de rassembler et de construire des regards alternatifs prenant le contrepied des diagnostics habituels. Ils mettent en avant les points forts de ces territoires et les perspectives de développement liées aux ressources locales, tout en proposant un regard critique sur les modèles actuels de développement. Les travaux suivants présentent à la fois des méthodes d’explorations de ces territoires et des inventaires permettant de mettre en lumière des initiatives et potentialités peu visibles et méconnues, des travaux d’étudiants qui proposent des projets adaptés aux besoins sociaux et aux contextes locaux tout en sortant des sentiers battus pour ouvrir de nouvelles perspectives.

🎓 Espaces jardinés communs

Dans le cadre de ce projet pédagogique, il est ainsi proposé que 8 étudiants paysagistes étudient les pratiques jardinières des habitants sur les espaces situés aux alentours du Parc des Coteaux qui possèdent un statut foncier différent (privé) mais qui participe de son paysage. Ceci afin de mieux définir les liens existants ou potentiels entre les espaces publics gérés par la collectivité et les espaces privés gérés par les habitants.

lire plus
Analyses transversales
[En cours de rédaction]

02 Expérimenter des coopérations et partager des savoir-faire :

Le programme MARGINOV est un cadre propice pour inventer et tester des méthodes de recherche-action plus transversales et plus ouvertes. Conformément à l’approche du développement territoriale que nous mobilisons, nous avons expérimenté des outils d’animations et des projets de conception visant à susciter des échanges et des collaborations concrètes entre des habitants et acteurs du territoire peu habitués à travailler ensemble. L’objectif étant d’accompagner la montée en puissance des initiatives locales de transition en proposant des rencontres et des chantiers concrets en rupture avec les logiques sectorielles habituelles. Nous livrons ici, des guides méthodologiques associés à des retours d’expérience afin que les acteurs de l’aménagement et du développement territorial puissent s’en saisir. D’une manière un peu artificielle, nous avons choisi de distinguer :

  • les expériences permettant de mettre en place des conditions favorables à la rencontre et l’échange entre des habitants et acteurs des territoires, identifier des enjeux et des intérêts partagés en vue d’élaborer des projets concrets de collaboration ;
  • les chantiers collaboratifs expérimentaux afin de susciter des habitudes de travail nouvelles entre des habitants et acteurs du territoire. Les coopérations ponctuelles permettent de mettre à l’épreuve, de confronter à la réalité d’un travail commun les communautés d’acteurs potentiels identifiées précédemment.

Toutefois, ces deux étapes sont liées l’une à l’autre, car la réussite de la première engage la suivante.

« La sagesse du jardinier »

Lancé en 2015, un projet de gestion intercommunal est porté par le parcLAB : le « Laboratoire du parc des Coteaux ». Né de la volonté d’élus et de responsables de services de mettre en œuvre un outil pratique et évolutif pour la gestion et les usages du parc, ce projet est intitulé « La Sagesse des Jardiniers » et s’articule autour de plusieurs axes : expertise collective du patrimoine naturel et paysager, évaluation de la gestion, définition et pro- grammation de mesures de gestion, évaluation du potentiel « corridor écologique » du parc, labellisation de la gestion, amélioration de la qualité d’usage des services. Ce projet colla- boratif a, par ailleurs, été intégré à un travail de thèse sous la forme d’une recherche-action menée en collaboration avec le laboratoire Passages et l’ENSAP de Bordeaux.

lire plus
Analyses transversales
[En cours de rédaction]

03 Pérenniser démarches et actions impliqués :

Lorsque la mayonnaise prend, la dernière étape consiste à accompagner la pérennisation des démarches de travail partagé. Cela peut passer par une structuration ou une institutionnalisation des collaborations. C’est-à-dire par la mise en place de règles, de moyens de fonctionnement stables et de rencontres régulières permettant de viabiliser le travail commun. Il s’agit souvent de mettre en place des dispositifs d’échange et de travail partagés sous différents formats plus ou moins contraignants. Toutefois, se pose alors la question de l’enfermement de ces dispositifs dans des routines de travail qui risqueraient d’en annihiler la créativité ou de l’intégration à des institutions existantes qui risqueraient d’en réprimer l’autonomie. L’expérimentation de dispositifs permettant d’organiser les collaborations et de les pérenniser dans le temps constitue l’aboutissement des démarches engagées sur certains territoires-laboratoires. Vous trouverez ici détaillées les formes de structuration pérennes en cours de mises en place dans les territoires de MARGINOV.

« La sagesse du jardinier »

Lancé en 2015, un projet de gestion intercommunal est porté par le parcLAB : le « Laboratoire du parc des Coteaux ». Né de la volonté d’élus et de responsables de services de mettre en œuvre un outil pratique et évolutif pour la gestion et les usages du parc, ce projet est intitulé « La Sagesse des Jardiniers » et s’articule autour de plusieurs axes : expertise collective du patrimoine naturel et paysager, évaluation de la gestion, définition et pro- grammation de mesures de gestion, évaluation du potentiel « corridor écologique » du parc, labellisation de la gestion, amélioration de la qualité d’usage des services. Ce projet colla- boratif a, par ailleurs, été intégré à un travail de thèse sous la forme d’une recherche-action menée en collaboration avec le laboratoire Passages et l’ENSAP de Bordeaux.

lire plus
Analyses transversales
[En cours de rédaction]

Carte générale des innovations socio-spatiales identifiées, suscitées ou accompagnées dans le cadre du programme MARGINOV